La Santé de la Famille                                                                                                                                                                            Tél.: 01.71.93.82.32

190 avenue de Clichy - Bât.C                                                                                                                                                       www.lasantedelafamille.fr

75017 PARIS                                                                                                                                                              Courriel : santefamille2@wanadoo.fr

 

NOS ACTIONS

 

L'association agit dans quatre domaines :

 

-         elle propose un accompagnement  individualisé, aux personnes en difficulté, afin de les aider à mobiliser leurs propres ressources pour se libérer par rapport à l'alcool,

 

-         elle accueille les personnes qui sont motivées pour entreprendre une démarche de soins dans les deux centres de soins, à but non lucratif et participant au service public hospitalier, qu'elle gère :

 

o       le Centre Gilbert RABY, situé à Meulan (78), pour des soins de sevrage (cure) et de réadaptation (post-cure) ;

o       le Centre MALVAU, situé à Amboise (37), pour des soins de réadaptation (post-cure) ; ce centre n'est ouvert qu'aux hommes.

 

-         elle participe à la prévention du risque alcool, en entreprise comme dans d'autres contextes (milieu scolaire, associatif, manifestations sportives, etc.), à la demande des responsables concernés,

 

-         elle assure des formations à l'alcoologie, à l'intention de ses adhérents et d'autres intervenants du secteur sanitaire (médecins, infirmiers, thérapeutes, etc.) ou du secteur social.

 

Une vie associative riche, ainsi qu'un journal trimestriel, contribuent à maintenir les liens amicaux entre adhérents et sympathisants.

 

 

NOTRE ACCOMPAGNEMENT

 

 

L'objectif premier de La Santé de la Famille est l'accompagnement individualisé des personnes pour les aider, notamment :

-         à retrouver la santé, leur identité et un système de valeurs,

-         à reprendre confiance en elles et retrouver l'estime de soi,

-         à se réinsérer dans leur entourage, leur vie professionnelle et sociale,

-         à bâtir un projet permettant de trouver l'épanouissement personnel auquel elles aspirent.

 

Cet accompagnement est effectué par des militants formés en alcoologie et à la relation d'aide ; la plupart de ces militants ont connu la dépendance et ont pris assez de recul et de sérénité vis-à-vis de leurs difficultés passées pour pouvoir aider utilement les autres. Cette expérience, ainsi que leur formation, les rendent également aptes à aider les personnes en difficulté avec d'autres produits psychotropes toxiques associés à l'alcool.

 

C'est par l'écoute et le dialogue que les accompagnants vont s'efforcer de contribuer à amener les personnes à prendre conscience de leur relation à l'alcool, à faire émerger et à renforcer leurs propres ressources pour avancer dans la recherche de solutions qui leurs sont adaptées.

 

Certains Comités Territoriaux prolongent l'accompagnement individualisé par l'offre de Groupes de paroles permettant à la personne de s'extraire de son isolement, de partager et d'échanger sur son vécu et sur l'avancement de sa propre démarche, en toute confidentialité et sans jugement sur ses actes.

 

Les militants agissent, lorsque cela est possible et en accord avec la personne, en relation avec l'entourage familial et professionnel, les médecins ou services médicaux, les services sociaux, en respectant le rôle de chacun ainsi que la confidentialité demandée par la personne et ces différents partenaires.

 

LES FORMATIONS

 

 

Stages d'alcoologie / addictologie

 

Afin de compléter les compétences des militants et de leur permettre d'accomplir ainsi leurs missions le plus efficacement possible, La Santé de la Famille organise des formations en alcoologie, formations qui sont également proposées à l’ensemble des partenaires extérieurs.

 

En proposant ces formations à des stagiaires venant de différents horizons :

 

            * militants de La Santé de la Famille, ayant, pour certains, vécu la maladie alcoolique,

            * militants d'autres associations ayant des buts et objectifs identiques aux nôtres,

            * professionnels de santé (médecins, infirmières, etc.),

            * autres thérapeutes,

            * professionnels du secteur social,

 

L’objectif de l’association est de favoriser les échanges d'expériences, la compréhension mutuelle et les synergies entre les différents partenaires, et de faire en sorte que chaque stagiaire tire le plus grand profit possible de sa formation.

 

 

 

 

Les stages comportent deux modules d'une durée de cinq jours chacun :

 

 

           

Module A :

“ Acquisition des connaissances en alcoologie / addictologie “

 

Objectifs :

 

* Acquérir ou actualiser les connaissances en alcoologie.

* Permettre une évolution et une réflexion personnelles grâce à la clarification des notions théoriques et aux échanges entre participants

 

 

           

Contenu :

 

* l’alcool : historique, nature, propriétés, boissons alcooliques.

* l’alcoolisation : ingestion, diffusion, alcoolémie, métabolisme, psychotropie et toxicité.

* l’alcoolisme : notions de tolérances et de dépendances, alcoolopathies, répercussions, mesures sociales, associations d’entraide, structures de soins et de réinsertion, thérapies.

* la personne : son histoire, son environnement, son itinéraire avec le produit.

* les autres toxicomanies : différences et similitudes.

 

Le travail en groupe facilite les échanges et la communication. Avec l’aide de chacun, ce brassage favorise l’intégration des connaissances, apporte des éclaircissements, dénonce les préjugés et dissipe les malentendus.

Au cours du stage, les formateurs pointeront sur le terrain les éléments qui touchent à la communication. Il s’agit d’une pédagogie active qui se développe avec la participation de tous, et non pas d’un cours magistral, ni d’un débat thématique dans lequel chaque séance est centrée sur un point bien particulier.

 

 

 

 

 

Module B :

“ Alcoologie appliquée : outils pour mieux communiquer en prévention et/ou en relation d'aide “

 

 

La participation au module B est subordonnée à l'acquisition des connaissances délivrées dans le module A.

 

Objectifs :

 

* Poursuivre la démarche alcoologique amorcée lors du module A.

* Échanger sur les modifications des attitudes et des perceptions.

* Acquérir des outils pour communiquer plus efficacement avec les groupes et/ou les personnes exposées au risque alcool.

* Aider les participants à découvrir leur capacité à transmettre les informations acquises, les messages de prévention et/ou d’aide et à orienter les groupes et/ou les personnes confrontées au risque alcool afin d’être plus efficace et plus à l’aise dans leur rôle et leur fonction.

 

Contenu :

Rappel et approfondissement des notions de base, intégration des concepts :

 

 

L’analyse de la position personnelle par rapport à l’alcool et à l’alcoolisation (voire aux autres drogues) et de ses conséquences dans la relation aux personnes et collectifs ciblés. Utilisation de l’itinéraire d’alcoolisation comme anticipation des risques avec positionnement des outils de compréhension et de communication assorties des messages spécifiques.

 

La communication :

 

 

            * le modèle cybernétique comme modèle de base de communication;

 

            comment créer une relation opérationnelle ;

 

            * les filtres de la communication : cadre de référence, représentations et croyances ;

 

            * les registres de compréhension : soi, l'autre, le contexte, le pensé, l'agit, le ressenti ;

 

            * le triangle de Karpman comme compréhension de ce qui se joue dans la relation :

 

            personnes ou groupe;

 

            * les positions de communication disfonctionnelles dans la relation ;

 

            * apprentissage des grilles de lecture d'une situation, de résolutions de problèmes,

 

            de formation d'un objectif, de l'établissement d'un contrat.

 

 

Ces sujets sont traités à travers une pédagogie active expérientielle, avec mises en situation en sous-groupes. L'apprentissage de la mise en œuvre des outils se fait au cours d'exercices pratiques, au rythme du groupe.

 

 

Modalités pratiques

 

 

La SANTÉ DE LA FAMILLE a confié l'animation de ces stages à des formateurs de

l'Association pour la Recherche et l'Enseignement en Alcoologie et sur les Toxicomanies (AREAT),

qui réunit des alcoologues praticiens.

 

Ils ont lieu :    

Domaine de La Bâchasse,

5, chemin des Bottières,

69110 Ste-Foy-les-Lyon

Tél. : 04 78 50 48 39 ou 04 72 66 47 03

Afin de favoriser les échanges sur les formations délivrées, l'internat est obligatoire.

 

Les stagiaires s'engagent à la tempérance pendant leur séjour dans le centre de formation.

En particulier, les repas sont pris sans alcool.

 

 

 

 

 

PREVENTION

 

La prévention vis-à-vis du risque alcool est l'un des principaux objectifs de La Santé de la Famille depuis sa création.

 

Pour la plupart de nos adhérents, l'expérience d'une relation passée de dépendance, une formation à l'alcoologie, ainsi que la pratique de l'accompagnement constituent autant d'atouts leurs permettant de faire passer les bons messages de prévention à l'intention des personnes, que ce soit en entreprise, en milieu scolaire, ou dans d'autres contextes (forums, foires-expositions, manifestations sportives, etc.).

 

Ces atouts leurs permettent également d'améliorer la compréhension des différents responsables des entreprise, des collectifs de travail et de vie, vis-à-vis des problématiques de la consommation non contrôlée de boissons alcoolisées, afin de les aider à déterminer les actions utiles pour prévenir les risques correspondants.

 

Ces actions de prévention traitent également de la consommation des produits psychotropes toxiques autres que l'alcool.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, et notamment faire appel à nos services en prenant contact avec un responsable de La santé de la Famille proche de chez vous.

GROUPES DE PAROLE


Il n’y a pas une définition exacte de ce qu’est un groupe de parole car chaque groupe est différent selon les personnes qui le composent et c’est cela qui en fait sa richesse et son originalité.

 

Il y a cependant des règles simples et communes à tous les groupes et qui font que cela n’est pas une discussion comme les autres ; ces règles sont les suivantes :

- La première règle c’est l’écoute chaleureuse et respectueuse – le respect de moi et le respect des autres.
J’écoute l’autre avec attention et chaleur sans lui couper la parole et j’attends de l’autre qu’il m’écoute de la même façon sans m’interrompre.

- La seconde c’est la confidentialité ce qui est dit dans le groupe ne sort pas du groupe – ainsi, je peux m’exprimer en confiance sans redouter que cela soit répété à l’extérieur et que je me sente trahi d’avoir exprimé mes sentiments.

- La troisième c’est l’expression à la première personne du singulier le « JE » pas le « on » ou le « tout le monde » etc.… J’évite ainsi les banalités, les phrases toute faites et les lieux communs qui sont les principales sources de jugement.
Quand je parle en mon nom, je suis responsable de ce que je dis, de ce que je pense, de ce que je ressens.

- La règle suivante c’est l’authenticité, la sincérité : j’essaie autant que faire se peut d’exprimer des ressentis, des émotions, je fais suffisamment confiance au groupe pour accepter de « lâcher » un peu et d’écouter ce que je ressens. Si une émotion arrive, je l’accepte et si je peux, je la partage avec les autres. C’est un exercice qui n’est pas facile mais qui apporte un bien-être indéniable.

 

Pour résumer : un groupe de parole c’est un espace d’ouverture, de disponibilité, de respect de soi et des autres, de non jugement, de non conseil, d’accueil ou chaque participant peut partager un vécu, une problématique, une difficulté, dans la confiance et la confidentialité.

 

Les échanges et les questionnements ont pour but de comprendre mieux la parole de chacun des membres, de la valoriser, d’entrer un peu plus dans le monde de chacun sans piétiner ses valeurs ou ses croyances, d’éprouver ici et maintenant un sentiment de réel intérêt pour cette parole et ainsi d’aider profondément l’autre à ressentir ce qu’il vit.

 

Lorsque nous découvrons que nous pouvons être accueillis sans jugement, sans conseil, dans le respect de ce que nous avons été et de ce que nous sommes, alors cela nous permet de laisser sortir toute cette charge émotionnelle contenue dans la vie quotidienne - de lâcher la vapeur - cela nous donne une bouffée d’oxygène.

 

Le groupe de paroles devient alors un cercle d’êtres humains qui se permettent de s’exprimer à tour de rôle pour dire leurs difficultés, leurs ressentis et pour écouter avec respect et un réel intérêt ce que les autres personnes du groupe ont à partager.

 

VIE ASSOCIATIVE

 

Hormis les accompagnements et prises en charge des personnes en difficulté avec les produits psychotropes et sa participation aux actions de prévention, La Santé de la Famille développe également une vie associative, avec notamment de nombreuses activités à caractère de loisir.

Ces activités permettent entre autres de rompre l’isolement des personnes, de renforcer les liens d’amitié entre adhérents et, pour les gens ayant connu la dépendance, de les aider à maintenir une vie hors alcool.

Toutes ces activités sont également accessibles aux familles (conjoints, enfants, co-dépendants, etc.)

 

Au niveau national : organisation d’une sortie annuelle « amicale et familiale » qui permet, le temps d’un week-end (en général celui de la pentecôte), de réunir les adhérents de l’ensemble des comités territoriaux, leurs familles et amis, pour partager un pur moment de détente et d’amitié, et de découvrir, grâce aux visites organisées, des sites, monuments et autres lieux touristiques de nombreuses régions.

 

Au niveau régional : de nombreuses activités, proposées aux adhérents, familles et amis, sont organisées par les comités territoriaux. Elles sont très diverses et variées et permettent de dynamiser la vie associative.

Quelques exemples : réunions familiales, repas dansants, après-midi récréatifs, loto, concours de boules, randonnées pédestres, visites de sites touristiques, sorties champignons, concours de cartes, jeux de société, galette des rois, etc.

 

Certains comités proposent également des ateliers (écriture, collage, dessin, expression par la couleur…) qui permettent aux participants de mettre en valeur leurs dons, de s’exprimer librement et d’extérioriser, autrement que par la parole, leurs sentiments, leurs idées, leurs joies et leurs peines, ainsi que les éventuels tensions ou blocages qui peuvent naître au plus profond de chaque individu.

 

Si ces activités vous intéressent ou si vous souhaitez simplement des renseignements, n’hésitez pas à contacter les responsables des comités territoriaux (créer un lien vers la carte des comités) ou directement le siège national de l’association.  

 

 

                                                                                                                 

 

  Accueil        Contacts      Nos actions      Nos établissements