Retrouvez toute l’actualité de l’ANCAC sur

 

www.ancac.net

 

                                 Qui sommes nous ?        Historique de l’association         Notre journal            Pour nous joindre                      Adhésion

 

 

Depuis sa fondation, en 1931, l'ANCAC a pour but essentiel l'égalité des droits à réparation de toutes les générations d'ACVG les initiatives de son service technique, dûment accrédité auprès de la SNCF, sont à la base de nombreux succès en faveur des droits généraux et personnels liés au statut particulier des cheminots.

C'est à des députés membres de l'ANCAC que la corporation doit les premières propositions de loi devant aboutir, en 1964, à l'extension aux cheminots des bénéfices de campagne réservés jusqu'alors aux fonctionnaires.

Tous les groupes parlementaires se prononcent en faveur de la campagne double aux fonctionnaires et assimilés.

 

L'ANCAC s'enorgueillit d'avoir été la première organisation à revendiquer l'égalité des droits à la campagne double des cheminots anciens combattants en Afrique du Nord.

Elle se félicite d'avoir rallié à ce combat les associations regroupant la plupart des AC fonctionnaires et assimilés et d'avoir attiré l'attention des pouvoirs publics pour qu'ils se prononcent favorablement sur la légitimité de ce droit spécifique.

Aujourd'hui

            Ton intérêt est de soutenir l'ANCAC qui fut la première à formuler et à justifier ton droit à cette légitime justification. Tu dois nous aider au développement de l'action la plus large dont dépend, en définitive, l'obtention de ta campagne double, l'action pour la paix, le désarmement et le devoir de mémoire.

 

Les raisons de lui faire confiance

 

Nombre de camarades de ta génération l'ont ralliée. A égalité de droits et de devoirs, ils y occupent d'importantes responsabilités.

Dès le début de cette période douloureuse de notre histoire, l'ANCAC fut de celles qui menèrent l'action pour la négociation et la paix en Algérie dans l'intérêt de toutes les communautés.

Dès le retour des premiers démobilisés et des rapatriés, l'ANCAC prit résolument en charge la défense de leurs intérêts matériels et moraux

 

 

 

                                                                                                                             Haut de page